Certaines ont le baby-blues en sortant de la maternité. D'autres ressentent ce genre de sentiment après la fin d'une session d'examens, après avoir clôturé un gros dossier, après des travaux dans leur maison ...

Moi, j'ai le blanket-blues : un sentiment de vide intense m'a envahie depuis que j'ai terminé, enfin, mon projet interminable de cet été, après avoir cravaché avec acharnement (ma mini qui est très aimable m'a dit que ce week-end "on aurait dit que tu étais folle maman") pendant les tous derniers jours pour terminer au plus vite cette blanket que, je vous avoue, je ne pouvais plus voir en peinture tellement la fin m'a paru longue, longue, longue et fastidieuse, fastidieuse, fastidieuse (politesse).

IMG_1838

IMG_1823

IMG_1827

Pour les détails techniques, je vous renvoie sur ma page Ravelry, ici.

Alors voilà, c'est fait, fini, over. Je crois pouvoir affirmer que ce sera ma dernière blanket de l'année, le temps que j'oublie ma souffrance et je me tourne dès à présent vers d'autres projets moins longs et fastidieux (politesse).

Et ma nouvelle blanket, quant à elle, s'en va rejoindre ses petites copines en alpaga, et attendre bien sagement la fraîcheur des soirées d'automne pour réchauffer les genoux de la famille Pimprenelle.

IMG_1831