Cette semaine, j'ai disparu de la circulation et je n'y étais pour personne ou presque : je me plongée pendant trois looooooongues journées dans la comptabilité de MariChéri ! Ahhh quel grand bonheur !

Oui, c'est moi qui ai proposé de le soulager de cette corvée, vu qu'il passe déjà un nombre d'heures insensé à l'hôpital, le pauvre ...

Oui, c'est moi qui de nous deux suis la plus organisée, la plus minutieuse, soigneuse et que lui et les affaires de sous, ça fait vraiment deux ...

Oui, c'est vrai que je sais depuis une quinzaine de jours que je devais faire ce travail très urgent et que, comme toujours, j'ai attendu le dernier moment, celui où vraiment j'étais acculée, pour m'y mettre et rattraper trois mois de paperasse. Car avant je préférais tricoter, que voulez-vous, je suis faible !

Conclusion : aujourd'hui je me sens légère comme une plume, l'impression du devoir accompli encore mieux qu'à la fac quand je terminais mes examens, aucune culpabilité à me plonger dans mon canapé avec mes aiguilles toutes neuves et mon tricot du moment.

J'ai d'ailleurs un tricot interminable fini (tout arrive !) à vous montrer (dès que j'aurai pris les photos de ma mini qui le porte), un autre interminable toujours sur mes aiguilles (pour moi cette fois), et je me demande quand et si je vais enfin arriver à lâcher le tricot justement pour me consacrer à un peu de couture. Car aujourd'hui, je suis faible, je vous le disais, je me suis inscrite ici :

51253169_p

(toutes les infos trop bien et trop joliment présentées sur le blog de Sandrine)

Parce que le Mitsi est mon Liberty préféré de tous les temps ...
Parce que cette année on le réédite dans des couleurs à tomber ...
Parce que quand même, une fois n'est pas coutume, c'est en Belgique que je trouve la matière première ...
Parce que comme je vous le disais, j'ai vraiment envie de faire un peu de couture (et aussi de soulager mon épaule droite douloureuse, merci le tricot !) ...

Sur ce je m'en vais tricoter quelques rangs, faire ma petite commande chez Stragier (5% de réduction pour toute précommande, ça ne se refuse pas !) et profiter de mes dernières heures de liberté de cette drôle de semaine !