C'est le seul mot qui me vienne en tête après avoir vu le dernier opus de Jane Campion.

On y va pour les acteurs, si beaux et délicats ...

On y va pour les mots du poète amoureux ...

On y va pour les costumes qui coupent le souffle, les matières, la douceur des couleurs, l'inspiration ...

On y va pour l'image, les images, les saisons, les papillons, le vent, la campagne anglaise ...

bright_star_L_3Bright_Star_Video_Still_1brightstar_600bright_star_23

Bright Star, de Jane Campion