En Belgique, un des jours les plus joyeux de l'année pour les enfants est sans conteste le 6 décembre, le jour de la Saint-Nicolas.

Ce jour-là, ils reçoivent des gros cadeaux, qu'ils ont commandés bien bien longtemps avant, ils les ont rêvés, ils ont fait des lettres, ils ont fait mille listes, découpés les catalogues, hurlé devant toutes les pubs à la télé, bref, ce jour-là est vraiment attendu.

Aussi, un peu à la manière de l'attente du jour de Noël avec les jolis calendriers remplis de surprises, la tradition veut que, quelques jours semaines avant le jour J, Saint-Nicolas passe chaque soir déposer un petit bidule dans les chaussures : un chocolat, un bonbon rigolo, une sucette, une mandarine ... et les meilleurs jours un petit livre à colorier (la nouvelle passion de Léa, qui colorie de façon quasi industrielle !) ou même, soyons fous, un petit paquet de cartes ou un mini-gloss (oui, Saint-Nicolas s'adapte au genre et à l'âge des enfants de la maison, il est trop fort !).

Alors, comment savoir quand doit commencer ce petit rituel ?

C'est très facile, un soir, comme ça, après avoir couché vos enfants, vous descendez vous lover dans votre canapé et face à vous, vous voyez ça :

IMG_6425

(remarquez que même les grands, qui ont démasqué Saint-Nicolas depuis longtemps, continuent à jouer le jeu avec plaisir, merci à leur petite soeur ;o)

Vous avez compris le message, l'attente a commencé ! Et cette année, en prime, Saint-Nicolas aura, promis, juré, craché, un dessin par jour collé sur la cheminée, au-dessus des chaussures.

IMG_6428

(je les garde précieusement, attention top secret !)

Bon et bien maintenant,il va falloir assurer ...